Écrit de Louis Viratelle, graphisme de 16Game, audiovisuel de Thomas Sycho.
Publié le 20 juin 2020.

Apple a toujours misé sur la simplicité. L’iPhone a toujours misé sur la simplicité. Simplicité des Apple Store, simplicité d’achat, simplicité de la transition depuis un appareil Android, simplicité des coloris proposés, simplicité de la gamme, simplicité de la configuration, et nous y arrivons, simplicité du design.

L’un des talons d’Achille de Steve Jobs, l’auteur principal de l’iPhone, est la fonctionnalité du design. Si vous observez la gamme d’Apple, difficile d’exprimer un sens très artistique aux designs. Les courbures des produits, l’approche visuelle est très industrielle, fonctionnelle. Si nous devions élire l’appareil de la marque qui incarne le plus cette approche, l’iPhone en sortirait à coup sur vainqueur.

Les lignes de l’iPhone n’ont fondamentalement jamais changé. Sa silhouette est depuis toujours élancée, arrondie, reprenant une forme rectangulaire avec des angles doux. Cet ensemble simplissime est soit agrémenté d’un bouton circulaire situé à son extrémité basse, soit d’une encoche elle aussi très rondelette située à son extrémité haute.
Le châssis en lui-même a toujours été bombé, hormis entre l’iPhone 4 et 5S qui ont adopté une rupture des lignes en étant beaucoup plus anguleux.

Cette simplicité a fait la distinction de la marque et entre autres de l’iPhone. Dans un monde où les nouvelles technologies numériques étaient complexes physiquement comme virtuellement, où leurs utilisations étaient réservés qu’à une minorité car le concept de l’ordinateur personnel donnait l’impression de s’installer dans à un cockpit d’avion de ligne, cette simplicité physique, qui est constatable dans tous les choix d’Apple, a fait la distinction de la marque.

Seulement, les années se sont enchaînées, les technologies ont évoluées, et le design de l’iPhone est devenue une banalité. Nous le connaissons tous, et il nous est tellement familier qu’il devient rassurant pour certains de ne pas posséder le dernier iPhone, mais celui appartenant à une génération antérieure. Cette familiarité est si populaire qu’elle est un argument pour l’iPhone SE, malgré son apparence dépassée.
Mais quand l’iPhone se distingue de moins en moins, la concurrence fait des choix de plus en plus osés, car depuis l’iPhone original, il s’agit de leur unique moyen de se distinguer et d’attirer les regards.

Faites un tour en Apple Store, et il est fort probable que vous alliez prendre en main un appareil qui a exactement la même interface que votre iPhone actuel. Son ergonomie sera inchangée, seuls les choix des matériaux, des couleurs, la place prise par l’écran et par les modules photos évoluent. Autant de points directement liés à l’apparence, à la mode.
Comprenez que l’iPhone apporte de moins en moins de modernité, mais de plus en plus de choix de mode.

« Quand les conceptions s’opposent »

Or la mode peut s’éloigner des codes traditionnels. Le monde des chaussures par exemple repousse toujours plus le caractère des articles proposés pour se différencier, mais surtout pour incarner des émotions et une influence sociale.

La mode n’apporte pas de la modernité, mais des tendances sociales qui invitent à la consommation, tant de points que l’iPhone partage d’une génération sur l’autre, car les innovations sont de moins en moins significatives. Comprenez que les « nouveautés » de la mode sont souvent ressuscitées du passé.
Si la modernisation des smartphones et l’apport d’innovation est de moins en moins évident, il est un point qui permettra incessamment de renouveler les ventes : la mode, l’apparence.

La concurrence Android a parfaitement saisi cette tendance.
Ces dernières années une uniformisation de plus en plus fragrante des interfaces est constatable. Qu’il s’agisse du point de vue de la gestuelle, des animations, des choix colorimétriques ou encore des typographies, les différences entre marques s’estompent.
Seul le design continue de s’exprimer et s’oppose entre les constructeurs.

Samsung a inauguré avec les Galaxy S6 les smartphones à écran incurvé. Il s’est avéré que cette technologie complexe n’apportait nullement à l’utilisation des smartphones, seulement la rupture du design était telle qu’elle a permis d’augmenter les ventes.
Si cette identité s’estompe à mesure que les années s’écoulent via des appareils Samsung de plus en plus plat, Huawei, le concurrent direct, adopte de plus en plus ces courbures.

Ces oppositions incarnent cet esprit de tendance. Nous le savons, la destinée du smartphone est l’accessoire de mode, aux lignes plus ou moins complexes pour garder son identité, telle la stratégie d’une paire de Nike l’incarne.
Il serait à terme prévisible que la marque pommée qui avait pour conviction l’extrême minimalisme adopte certaines fioritures et choix de design originaux, pour garder son identité et faire face à une concurrence qui se rapproche à grands pas d’une expérience logicielle aussi aboutie que sur iOS. 

C’est finalement le sort du Macbook Pro qui a fait le pari de la Touch Bar pour se rendre unique, mais également celui des AirPods via leur design allongé proposé uniquement en coloris blanc. L’iPad se différencie quant à lui via le dernier Magic Keyboard flottant dont l’apparence si originale est avant tout esthétique. L’Apple Watch et son design carré, sa couronne crantée sont aussi uniques, au même titre que les Mac Pro avec leur design très particulier qui s’inspire des structures de cristaux moléculaires.

Le design technologique est souvent dicté par les codes du minimalisme. Le nom même de ce site en fait d’ailleurs allusion. Mais son plus grand paradoxe, au design minimaliste, est la distinction. Les lignes épurées ont leurs limites, et elles ne remplaceront jamais, n’envieront jamais son opposé extrême, l’ornement architectural.

 

Si l’iPhone s’est imposé d’être fade, c’était pour être le plus expressif de tous en voulant rendre le monde du numérique abordable pour chacun d’entre nous. Mais une fois cette adoption massive achevée, seul le design sauvera les ventes, pour garder les distances avec la concurrence qui elle s’est déjà munie de saveurs diverses sur les présentoirs de ses fleurons. 

Partager

Partager

Sachez que nous utilisons différents cookies afin d'analyser la fréquentation de TechMilisme et pour certains services personnalisés. Vos données sont confidentielles, anonymisées et respectent des principes stricts de stockage et d'analyse.

Sachez que nous utilisons différents cookies afin d’analyser la fréquentation de TechMilisme et pour certains services personnalisés. Vos données sont confidentielles et respectent des principes stricts de stockage et d’analyse.

TechMilisme.com
© 2020 Briska Digital — TechMilisme
À propos | Mentions légales
Tous droits réservés.