Withings lance sa balance Body Comp et son service de santé premium Health+ : une concurrence de taille face à Apple Fitness+ ?

Les balances de la marque vont bien au-delà de la mesure des données santé grand public de base. Withings met de plus en plus à contribution toutes les métriques évoluées que ses appareils récoltent pour proposer des programmes santé personnalisés et favoriser un diagnostic plus précoce de certaines maladies.

|Écrit de Louis Viratelle
Remerciements à Mathis pour sa contribution. 

Publié le 03 septembre 2022. 

|Écrit de Louis Viratelle. 
Remerciements à Mathis pour sa contribution. 
Publié le 03 septembre 2022. 

L’entreprise créatrice de la première balance connectée en a encore sous le pied ! Ou plutôt, en déduit toujours plus sur votre santé grâce à vos pieds ! Au-delà de la mesure de la masse et de l’IMC, BodyComp reprend les caractéristiques de certains autres modèles : elle sait établir un bilan de la composition corporelle (masse musculaire, hydrique, graisseuse, osseuse) via impédance biométrique.

Mais cette nouvelle version va bien plus loin encore. Les capteurs qu’intègre Body Comp lui permettent de déduire une présence néfaste de graisse viscérale (graisse présente autour des organes à proximité des muscles abdominaux).

Outre la composition corporelle, la balance établit un score de santé nerveuse des pieds. Elle s’appuie sur la « conductivité électrochimique de la peau ». Cette donnée permet de diagnostiquer les « signes de neuropathie périphérique » (un dysfonctionnement du système nerveux), « une lésion associée à des complications de maladies chroniques courantes » (selon les communiqués de Withings). C’est là une première pour ce type de produit grand public.

La balance est aussi en mesure de dresser un bilan cardiovasculaire. Elle déduit la fréquence cardiaque debout ainsi que l’âge vasculaire de ses utilisateurs. Pour dresser ce bilan, les différents capteurs déduisent la rigidité artérielle via la mesure de la vitesse d’onde de pouls. La balance indique ainsi si l’âge cardiovasculaire de l’utilisateur est cohérent avec son âge chronologique.

L’objectif des appareils Withings n’est pas de diagnostiquer une maladie, ce qui relève du domaine de la médecine. Il s’agit plutôt de détecter des signes précoces précieux qui sont la conséquence du développement de certaines maladies (crise cardiaque, accidents cardiaux vasculaires ou encore diabète, maladie neurologique, oncologique, pour ne citer qu’elles).

Ce sont des outils certifiés avec des normes médicales. Les signes détectés permettent d’envisager des diagnostics médicaux avant même que la victime suspecte une quelconque anomalie avec sa santé. L’entreprise travaille en fait pour faire basculer la société vers un modèle de médecine préventive, qui traite la maladie bien plus efficacement, avant même que ses conséquences soient ressenties, lourdes et même parfois tragiques.


Health+, une application sur abonnement pour donner encore plus de sens aux données

Health Mate est depuis des années une application de référence pour la santé. Associée aux produits Withings, elle est un centralisateur proposant une visualisation et interprétation des données dans le temps.

Ce centralisateur s’améliore significativement avec Health+. En contrepartie d’un abonnement, Health+ débloque des métriques encore plus précises sur les données des appareils Withings, à commencer par les données de Body Comp (on imagine sans nul doute que la même logique s’appliquera avec d’autres produits).

Mais au-delà de leur simple affichage, l’application utilisera des algorithmes pour aider l’utilisateur à les interpréter.
Elle sera même en mesure de signaler les points de santé que l’utilisateur doit améliorer. Une fois l’objectif déterminé, les algorithmes exploiteront la progression et toutes les métriques générées par les appareils Withings pour adapter au fur et à mesure les cibles de court terme les plus pertinentes à atteindre. L’application se dote de vidéos d’entrainement physique, de plannings d’activités, de conseils nutritionnels, ou encore de recettes qui se basent sur la science comportementale pour que l’utilisateur atteigne ses objectifs.

La première année d’abonnement Health+ est regroupée avec l’achat de la balance Body Comp moyennant 209,95 euros. Le renouvellement annuel (optionnel) de l’abonnement coûtera 79,95 euros. L’abonnement se positionne sur un segment tarifaire identique à la solution Apple Fitness+. Mais l’entreprise française garde l’avantage de bénéficier avec tous ses appareils de données bien plus enrichies encore qu’avec l’Apple Watch. Un argument de grande valeur qui devrait permettre à Withings de proposer des objectifs santé directement basés sur l’état corporel de ses utilisateurs (et sur son évolution), alors que ses concurrents ne possèdent majoritairement que des données sur leur activité physique.

Partager l'ArTech

Partager l'ArTech

Partager l'ArTech

Partager l'ArTech