L’hymne aux objets remarquables : Peak Design, ou l’art de commercialiser durablement et avec responsabilité

Passion et valeurs semble très bien définir Peak Design. Basé sur un esprit communautaire fort, l'entreprise invente, conçoit et produit des accessoires pour la photographie et la mobilité comme nul ne le fait.

|Écrit de Louis Viratelle. Édition Noé Barrême. 
Publié le 29 juin 2021. 

|Écrit de Louis Viratelle. Édition Noé Barrême
Publié le 29 juin 2021. 

Peak Design est une entreprise qui me fait de l’œil depuis des années. La marque américaine s’est fait une renommée avec ses sacs pour la photographie.
Mais outre les accessoires photo qu’elle propose, Peak Design est un projet basé sur une communauté forte, passionnée et sensible à de grandes valeurs.

Cette manière atypique mais terriblement aguichante d’entreprendre la commercialisation de produits ne m’a pas fait résister longtemps à la tentation d’en posséder certains d’entre eux. Depuis plusieurs mois, j’utilise le sac typé photo « Slim 10L » et la lanière de sécurité pour appareil photo « Cuff ». C’est sur ce deuxième produit que nous allons nous attarder dans cette édition, disponible sur Amazon à un prix avantageux.

Mais avant de parler directement de mon expérience, revenons sur l’âme de cette entreprise. L’ensemble des produits sont garantis à vie. Cela signifie que si dans vingt ans votre achat été amené à être infonctionnel pour cause d’usure normale, Peak Design vous remplacera votre produit par un neuf, sans débourser un centime.

Cette valeur montre bien le souhait de l’entreprise : concevoir et produire des sacs et accessoires photo extrêmement qualitatifs et durables.
Chaque lancement est l’aboutissement d’un travail passionné et acharné pour obtenir une conception pensée de fond en comble avec des matériaux très durables et respectueux de l’environnement.

La subtilité de la fonctionnalité de chaque produit est telle que l’entreprise en réalise de longues vidéos, pour présenter toutes les possibilités d’usage des produits (et la passion des ingénieurs dans leurs concrétisations…). Acheter Peak Design, c’est avoir l’impression de rejoindre une communauté aux valeurs distinctes.

Le prix élevé des sacs et accessoires semble être la condition pour avoir le sentiment d’accéder à une expérience unique et acquérir de magnifiques objets dans tous les sens du terme, que vous garderez à vie.

Précédent
Suivant

La lanière « Cuff » résume assez bien la subtilité de la marque. Elle se compose d’une attache brevetée qui permet de relier la lanière à son appareil photo via un jeton qui est solidement attaché aux emplacements dédiés sur les boitiers.
Le jeton enclenché dans l’attache est confirmé par un bruit sec bien audible et très satisfaisant. Vous obtenez ainsi une réelle impression de solidité.

Il est physiquement impossible que les deux pièces se séparent en tirant dessus. Ou alors, il faudrait qu’une fixation entre les parties de la lanière cède ou que les matériaux soient très abimés, ce qui semble quasiment impossible tant tout est profondément et durement scellé.
Il faut exercer une pression sur le jeton pour plier légèrement une pièce métallique à mémoire de forme et abaisser le jeton pour qu’il puisse se libérer.
L’ingénierie derrière cette attache est saisissante. C’est une conception très ergonomique qui ne fait aucune concession sur la durabilité des pièces et la sécurité.

Outre ce système d’attache, la lanière est composée d’un morceau de tissu d’un seul tenant, recouvert partiellement d’une pièce de cuire collée et cousue, et subtilement frappée du nom de l’entreprise visible en relief. L’aspect du cuir semble vieillir avec le temps, prendre certaines marques assez facilement, sans que cela le dénature négativement, au contraire. Ce morceau de cuire permet de contenir un petit aimant que vous pouvez déplacer et ajuster à votre convenance.

Celui-ci permet en fait d’aimanter l’attache pour que vous puissiez porter la lanière détachée du boitier à votre poignet. Elle donne l’impression d’avoir un gros bracelet, mais vous gagnerez du temps en prenant votre boitier photo de votre sac.

Enfin, une pièce en aluminium anodisée permet d’assembler et de faire glisser la lanière afin d’ajuster son serrage à votre poignet. Cette pièce est particulièrement sécuritaire. Sa conception est telle que si vous lâchez votre boitier photo, sa masse va contribuer à resserrer la lanière autour de votre poignet. Il est alors quasi impossible de faire tomber votre appareil photo au sol, son propre élan dans le vide renforcera le maintien de la lanière.

L’impression de liberté que vous ressentez avec cette lanière lorsque vous utilisiez précédemment une bandoulière est assez saisissant. Les attaches souvent fournies que vous portez à votre épaule pour laisser votre boitier pendre à votre taille limitent grandement votre liberté de mouvement. Lorsque vous prenez des photographies, vous n’êtes pas totalement libre de choisir le positionnement de vos cadrages, ce qui peut même parfois impacter indirectement vos photos. Cette lanière a réellement modifié ma manière de cadrer et vous invite à essayer des angles de prise de vue précédemment impossible. C’est d’ailleurs là le plus grand bénéfice que je lui trouve.

Si je devais donner deux défauts à l’actuelle conception, je regretterais que l’aimant pour porter l’accessoire comme un bracelet soit aussi faible. Également je trouve la couleur bleu vif de la surpiqure légèrement trop cassante avec les tons plus doux des autres pièces.

In finé, rien ne semble s’user facilement et vous avez entre vos mains un accessoire qui s’avère vite indispensable pour vos sorties photos.
Dans les grandes villes, vous êtes rapidement rassuré. Même si votre boitier est visible, la lanière serrée au poignet donne vraiment l’impression qu’on pourrait difficilement vous voler à l’arraché votre précieux même à l’aide d’un outil pour sectionner l’attache.

La durabilité de l’ensemble est telle que je conçois tout à fait utiliser la lanière durant des années, pour ne pas dire des décennies ! Seule l’attache du jeton fixée au boitier semble s’user assez rapidement, mais Peak Design prévoit la possibilité d’en racheter séparément. Plutôt très astucieux pour garantir la sécurité des jetons, lorsque l’attache est usée, une couleur jaune puis rouge se révèle, en fonction de l’usure du revêtement. C’est le témoin qu’il est temps de remplacer le jeton.
Cette lanière est une pièce de conception et d’ingénierie remarquable. L’alliance d’un tissu doux, de cuir, d’aluminium et de plastiques robustes associée avec de grandes et belles finitions ne laisse pas indifférent et donne une appréhension très inspirante.

Porter la lanière me procure même un sentiment bien distinct, celui d’être équipé pour photographier. Une fois à mon poignet, je sais que je suis là pour faire vivre ma passion pour le déclanchement de l’obturateur et la narration par l’image.

Partager l'ArTech

Partager l'ArTech

Vivez l’expérience TechMilisme ultime grâce à nos notifications respectueuses. Chaque jour, découvrez nos contenus depuis vos réseaux sociaux favoris.
Sachez que nous utilisons différents cookies afin d'analyser la fréquentation de TechMilisme et pour certains services personnalisés. Vos données sont confidentielles, anonymisées et respectent des principes stricts de stockage et d'analyse.
Sachez que nous utilisons différents cookies afin d'analyser la fréquentation de TechMilisme et pour certains services personnalisés. Vos données sont confidentielles, anonymisées et respectent des principes stricts de stockage et d'analyse.

Sachez que nous utilisons différents cookies afin d'analyser la fréquentation de TechMilisme et pour certains services personnalisés. Vos données sont confidentielles et respectent des principes stricts de stockage et d'analyse.